Comprendre au mieux un prêt immobilier


Crédit / dimanche, octobre 14th, 2018

Un crédit immobilier, comme son nom l’indique, désigne un prêt d’une somme importante dédiée à l’achat d’un bien immobilier. Ce prêt est proposé par une banque ou un organisme de prêt et dispose d’un taux fixe ou d’un taux variable, durant toute la durée du remboursement. Le crédit est remboursé par mensualités, sur plusieurs années. L’obtention de ce prêt demande généralement une garantie de prêt sur l’objet de financement. Aussi, l’emprunteur est tenu d’apporter un fond personnel entre 10 à 30% de la valeur du bien. Il a également à payer l’assurance « obligatoire » de décès et invalidité. Elle lui servira de couverture en cas de maladie, d’invalidité ou de décès. Enfin, il ne faut pas oublier les frais de dossier, sauf pour les taux zéro, lesdits frais de dossier pouvant être négociés.

Quelles sont les informations utiles pour décrocher un crédit immobilier ?

Pour constituer son dossier, l’emprunteur doit fournir plusieurs documents et pièces justificatives. Cela pourrait faire appel à plusieurs rendez-vous et la démarche peut être infructueuse. En effet, l’établissement financier ou la banque est dans le droit de refuser le prêt même si elle a déjà fait un accord de principe. De toute évidence, les banques préfèrent les profils aux risques les moins importants. Ils sont assortis de rentrées d’argent élevées avec une épargne régulière, d’une situation professionnelle stable à durée indéterminée, d’un compte bancaire propre sans incidents de paiement et d’un important apport personnel. Ainsi, il est conseillé de faire une simulation et une comparaison de financement sur Internet. Les comparatifs présentent l’avantage de pouvoir comparer plusieurs offres de crédit, avec les mêmes conditions.

Le taux effectif global d’un crédit immobilier

Ce taux d’intérêt est exprimé en pourcentage annuel de la somme prêtée. Il faut savoir que les mensualités à payer sont dépendantes de ce taux. L’emprunteur est tenu de chercher le taux le plus bas, si ce taux peut être fixe, variable ou révisable. Pour le taux fixe, l’emprunteur sait à l’avance l’aspect total du crédit (comme les intérêts payés au prêteur, la durée du remboursement et le montant des échéances). Pour ce qui est d’un taux variable, il a l’avantage de faire profiter des éventuelles détentes de taux, sous réserve que les taux fixes soient élevés (dépassant 6%). Cette option n’est guère intéressante que pour les emprunts à courte durée. Dans tous les cas, l’emprunteur peut se faire aider par un courtier en crédit immobilier, pour dénicher le crédit le plus approprié à son budget et à sa capacité de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *