Conseils pour réussir son investissement locatif en 2019


Crédit / mardi, janvier 15th, 2019

Même si le taux d’intérêt des crédits immobiliers va connaître une remontée en 2019, investir dans l’immobilier restera un acte rentable. L’essentiel est de savoir acheter son bien et de maîtriser son financement et la fiscalité. Suivez nos quelques conseils pour réussir votre investissement locatif en 2019.

Prendre en compte le prélèvement à la source

Avant d’effectuer une simulation crédit immobilier, il est important de prendre en compte de nombreux critères pour réussir son investissement locatif. Si vous avez décidé de louer votre bien sous le régime des revenus fonciers, alors l’application du prélèvement à la source n’entraînera aucun changement pour vous. Après avoir complété votre déclaration pour 2019, votre imposition sur les revenus fonciers sera établie par l’administration fiscale. L’imposition sera payée par acomptes tous les mois ou tous les trois mois.

Choisir le dispositif de défiscalisation

Il peut être intéressant de profiter des avantages fiscaux en 2019 ( dispositif Pinel, Duflot, Scellier, Censi-Bouvard). Destinés aux investisseurs locatifs dans le neuf, ces avantages fiscaux permettent de profiter d’une baisse d’impôt selon la durée de la location.

À compter de 2019, le prélèvement à la source ne prendra pas en compte les avantages fiscaux. Toutefois, 60 % de la défiscalisation sera versée durant le premier mois de l’année et le reste en août.

Faire un investissement dans des pays au régime fiscal attractif

Il est toujours recommandé d’investir dans un bien pouvant rapporter plus que le coût de son financement. De de fait, il est conseillé de choisir des pays où l’offre est rentable avec un régime fiscal allégé.

Faire le bon choix sur le quartier

Le choix du quartier est important. En effet, les quartiers populaires sont les plus rentables. Les quartiers bourgeois valorisent votre bien, mais il faut disposer d’un capital important pour y investir et la rentabilité peut être plus faible que le financement.

Faire un investissement locatif en tenant compte du taux marginal d’imposition

Un taux marginal inférieur à 30 % est idéal pour un investissement dans le neuf avec la loi Pinel. En effet, cela permet d’éviter les frais de travaux durant dix ans et la déduction des intérêts d’emprunt.

Pour un taux marginal d’imposition égal à 30 %, l’investissement dans l’ancien est préférable. Cela concerne surtout les biens dans lesquels des travaux sont à prévoir. En effet, cela permet d’effacer le revenu supplémentaire engendré par la location grâce à la somme des travaux déductibles des revenus fonciers et du revenu global.

Si les charges à déduire des revenus fonciers dépassent la somme brute imposable, le surplus peut être déduit du revenu global de l’année. La limite est de 10 700 euros, cela est valable chaque année et durant dix ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *