L’immobilier écologique : un marché actuellement en plein essor


Immobilier / jeudi, mai 16th, 2019

La loi en vigueur dans le cadre d’un projet de développement immobilier peut nécessiter des études d’impact sur l’environnement. Les réglementations et les exigences actuelles diffèrent d’un État à l’autre. Mais elles peuvent aller de l’analyse des conditions de circulation sur les chaussées à l’impact sur les plantes et la faune. Le secteur du bâtiment consomme 40 % des ressources naturelles et émet 40 % des déchets. C’est pourquoi les pouvoirs publics promeuvent l’éco-construction.

De plus en plus de maison basse consommation sur le marché

En ce moment, les « éco-quartiers » et les constructions passives gagnent du terrain. 7 000 à 9 000 maisons basses consommation se construisent chaque année en France. Mais construire une vraie maison labellisée BBC est exorbitant. Les prix des constructeurs étant fixés autour de 100 000 € (hors terrain). Un prix élevé en raison de la main-d’œuvre, des matériaux, et de la domotique. Cependant, des alternatives d’installations et de matériaux écologiques sont accessibles pour tous les budgets. De plus, les investisseurs peuvent souvent obtenir un prêt d’argent immédiat pour financer leur projet. Ce qui rend le marché accessible au grand public.

Investir dans une construction durable

La durabilité est un concept de plus en plus important dans le développement immobilier mondial. Elle ne se concentre plus uniquement sur l’impact environnemental direct dans la zone environnante. Plus que l’impact du trafic ou du développement sur l’air, l’eau ou la faune locale, la durabilité prend en compte l’impact des matériaux de construction. De leur approvisionnement à leur utilisation finale. La durabilité met l’accent sur l’utilisation de matériaux de construction locaux renouvelables et sur des environnements plus sains pour vivre.

Concilier basse consommation et coûts abordables

Les réglementations et les exigences en matière environnementale jouent un rôle important dans une analyse du marché immobilier. Cela est dû à leurs implications en termes de faisabilité. Le coût de la conformité aux causes environnementales peut rendre les plans de construction ou de rénovation trop coûteux. Malgré les subventions et les déductions fiscales, la construction d’une maison basse consommation coûte 3 à 10% plus cher. Par ailleurs, le respect des réglementations environnementales pourrait rendre l’utilisation proposée de la construction existante tellement coûteuse ou restrictive. Ce qui signifie que le projet ne serait plus financièrement réalisable.

Dépenser beaucoup pour économiser à long terme

Les questions de durabilité importent beaucoup pour l’analyse de marché. En effet, elles influencent le coût, le risque, la qualité marchande et la valeur de la propriété. Le coût initial de la construction d’une maison écologique et de sa mise en valeur peut être légèrement supérieur. Mais il existe également de nombreux avantages à long terme. Ces avantages comprennent des crédits d’impôt, des coûts d’exploitation moins élevés et des consommations énergétiques réduites.

Conclusion

Une analyse approfondie des facteurs physiques et environnementaux de l’emplacement fournit des estimations précises des coûts de développement. Les propriétaires et les promoteurs immobiliers peuvent mieux déterminer la faisabilité financière de tout projet. L’analyse permet également aux propriétaires de prendre les meilleures décisions financières. Désormais, ils comprennent les conditions qui influent en fin de compte sur les tarifs de construction/achat/location de maison écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *